Perfectionnement musical dans l'air embaumé des montagnes

16-10-2017

Singendes-klingendes-schanfigg-titel.jpg

Depuis plus de 30 ans, près de 1400 musiciens et chanteurs se déplacent chaque été et chaque automne à Arosa, pour se per- fectionner dans une ambiance sympathique: des amateurs, étu- diants et professionnels de tout âge provenant de tous les genres musicaux. Le patrimoine sonore des coutumes de notre pays a également trouvé sa place dans l‘offre variée des cours propo- sés. Arosa Kultur est responsable de l’organisation. Angela Buxhofer, Présidente, nous relate le développement de cette ins- titution au cours des décennies. 

Mais qui a lancé il y a trente ans la semaine de cours musicaux d’Arosa?

Je crois savoir qu’il s’agissait d’Hannes Meyer, lequel était organiste à Arosa dans les années soixante et qui proposait déjà des cours à l’époque. Hannes Meyer était également le composi- teur de la célèbre pièce «Schanfigger Bauernhochzeit». L’his- toire en est alors restée là. C’est alors que dans les années qua- tre-vingt, mon mari, décédé depuis, a repris l’idée alors qu’il était Président du cercle culturel d’Arosa. Une autre explication relève du fait qu’Arosa est avant tout une station de sports d’hi- ver et que cette offre devait permettre d’animer la saison esti- vale. Christian Buxhofer séjournait alors à l’époque à Salzburg pour un cours de perfectionnement. C’est là-bas qu’il fit la ren- contre du chef de chœur Max Aeberli, qui avait la même idée en tête. C’est ainsi que cette manifestation, au départ dédiée en- tièrement à la musique classique, a débuté il y a 31 ans. 

A quel moment, la musique populaire suisse a-t-elle trouvé sa place dans l’offre de cours?

Cette idée provenait également de Christian Buxhofer depuis le début. Cependant, il ne possédait pas les données nécessaires pour contacter les musiciens. Andy Kollegger lui vint par bon- heur en aide. En tant que membre de la formation familiale du même nom, il travaillait alors pour Arosa Energie et avait de bonnes relations avec la scène de la musique populaire. Ueli et Chatrina Mooser comptent également parmi les pionniers de la première heure, ces derniers s’étant occupés durant de nom- breuses années de la direction administrative des semaines de musique populaire. 

  • Kursraum Nr19
  • Wandtafel
  • Zitter
  • Schwyzerörgeli
  • Zitter Spieler
  • Klarinette

Une histoire à succès?

Sans aucun doute, mais cette réussite est également attribuée à notre hôtel de cours depuis de longues années, le Hold. Mar- gret et Housi Wüthrich, famille d’hôteliers dans l’âme, les mu- siciens de musique populaire, les jodleurs et joueurs de cor des alpes, c’est tout simplement le mélange parfait. Cependant, il ne faut pas oublier que pour le personnel et les hôteliers concer- nés, des soirées interminables et spontanées qui durent souvent jusqu’aux petites heures du matin doivent être programmées. Cela exige de la disponibilité et de nombreuses heures supplé- mentaires. 

Kontrabass-singendes-klingendes-schanfigg.jpg

Apprendre davantage

Vous aimeriez lire plus d’histoires semblables dans son entier ? Devenez maintenant membre de l’Association Suisse de la musique populaire et vous recevrez 6 fois par an notre revue associative SCHWEIZER VOLKSMUSIK.