Ancien matériel audio aux sons presque neufs

09-08-2017

Altes Tonmaterial erklingt wieder fast wie neu.jpg

L’amour de la musique héritée de son père

Heinz Städeli (63) a grandi à Zurich dans une famille de cheminots. Il a pris des leçons de clarinette auprès de Karl Fanghänel jun. et jouait pendant un certain temps dans la Musique de garçons de la ville de Zurich. Son père Karl, passionné de musique populaire, a composé près de 360 titres et faisait partie de l’orchestre Sepp Stocker. C’est ainsi que le junior commença bientôt à s’intéresser aussi à la musique populaire. 

Accès difficile aux bandes originales

Heinz Städeli est ingénieur diplômé audio. En tant que collecteur passionné d’anciens enregistrements sonores, il a fait l’expérience que beaucoup de disques sont abimés. Des raclements et bruissements, une qualité de son souvent très mauvaise – et Heinz Städeli commença à restaurer des enregistrements sonores. Entretemps il a fait de son passe-temps initial son métier. 

Tonstudio.jpg

Ne portez pas les anciens disques à la brocante

Une demande à nos lectrices et lecteurs: Tous celles et ceux qui possèdent des disques à longue durée ou singles de musique populaire (surtout 78 tours en gomme laque) ou des rouleaux d’enregistrements sonores et n’en ont plus utilité sont priés de ne pas les porter à la brocante mais de contacter Heinz Städeli. Par contre des cassettes audio en mauvaise état ne sont pas souhaitables. 

Apprendre davantage

Vous aimeriez lire plus d’histoires semblables dans son entier ? Devenez maintenant membre de l’Association Suisse de la musique populaire et vous recevrez 6 fois par an notre revue associative SCHWEIZER VOLKSMUSIK.